DJ Arafat: des médecins évoquent les vraies raisons de sa mort subite

La mort à 33 ans du chanteur ivoirien DJ Arafat, star du coupé-décalé, a provoqué l’émoi dans son pays et dans le milieu musical. Après sa mort, le médecin traitant est revenu sur ce qui s’est passé à la clinique.

La mort accidentelle du chanteur ivoirien DJ Arafat, lundi 12 août, a provoqué l’émoi dans son pays. Des milliers de fans se sont rués devant la clinique des Deux-Plateaux à Abidjan, où il a été hospitalisé après son accident de moto pour savoir ce qui a véritablement causé sa mort.

Selon les médecins rapportés par abidjanshow, le Daïshikan aurait eu une grosse fracture de la voûte crânienne et une embourrure cérébrale qui l’ont plongé dans un comas de stade 3 avec une hémorragie cérébrale massive.

Ce qui aurait irréversiblement engendré le décès cérébral à 1h du matin. Ces raisons sont évoquées par des réanimateurs et neuro-chirurgiens qui se seraient occupés de l’artiste après son accident.

En effet, arrivé à la polyclinique des Deux-Plateaux dans un état presque désespéré, il aurait finalement succombé à ses blessures vers 1heure du matin.

Pour apaiser les fans, il fallait respecter l’ordre pour annoncer le décès vu l’implication des autorités d’où l’annonce ce matin par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Mauris Kouakou Bandama pour constater les faits et porter la nouvelle aux parents et à la nation.